Maison du Patient de Bagé
Ostéopathe à Bâgé-la-Ville
 

Maison du Patient de Bagé 

Maison du Patient

Pôle Soins et Santé, Collaboration et Interdisciplinarité

Maison du patient de Bagé, devenez l'acteur de votre santé

 

Actuellement, concernant votre venue au cabinet :

  • les "personnes à risque" devraient patienter avant de prendre rendez-vous (favorisez les étirements, l'hydratation, l'activité physique si celle-ci est possible). Si vous en faites partie, pensez à le notifier à la prise de RDV. 
  • ne venez pas à plusieurs au cabinet, les enfants viennent accompagnés d'un seul adulte. 
  • un protocole est mis en place au cabinet : GEL + MASQUES + GESTES BARRIERES
  • le PASS SANITAIRE n'est pas obligatoire pour venir en Maison de la santé, de soins etc (continuité des soins) MAIS le masque est donc obligatoire, comme les gestes barrières. 
  • Bien évidemment, si vous présentez des symptômes, ne venez pas, annulez votre RDV et suivez les consignes nationales. 

La Maison du Patient à Bâgé la Ville à été initié par Benjamin SOARES, ostéopathe, au centre de Bâgé : cette structure à vue le jour le 13 Septembre 2021 :

200m2, normes ERP et PMR, climatisée, pourvu d'un parking PMR. 

 

 Dans quels buts ? Pour quelles raisons ? Quelle vision dans ce projet et quelles missions pour une telle structure? 

Une Maison du Patient à Bâgé ?

Travailler ensemble, dans l'intérêt du patient

D'après l'HAS (Haute Autorité de Santé), "la démarche centrée sur le patient s'appuie sur une relation de partenariat avec le patient, ses proches, et le professionnel de la santé ou une équipe pluriprofessionnelle pour aboutir à la construction ensemble d'une option de soins, au suivi de sa mise en œuvre et à son ajustement dans le temps". 

 

L'alliance thérapeutique, elle, peut se définir comme la collaboration mutuelle, le partenariat, entre le patient et le thérapeute dans le but d'accomplir les objectifs fixés. 

 

"Devenez l'acteur de votre santé", c'est ce que ce projet propose à chaque patient. 

Quels buts pour cette structure ?

L'objectif principal est pour le patient : un lieu avec plusieurs thérapeutes, centrés sur lui, avec tout ce que cela implique. 

 

L'objectif suivant est pour le thérapeute : tout thérapeute partageant la vision du projet est le bienvenu. Le professionnel de santé bien sûr, mais pas seulement. Formé, déclaré et donc autorisé à pratiquer, tout thérapeute de soin ou de bien être est le bienvenu : naturopathe ? magnétiseur ? reflexologue ? iridologue ? 

 

Cette liste n'est pas exhaustive, le but de cette structure est justement de permettre l'accueil de tout patient, avec sa plainte, son contexte, son environnement et de l'aider à trouver sa ou ses réponses, solutions, avec son ou ses thérapeutes. 

L'intérêt pour le patient

Pour le patient, l'intérêt d'avoir un lieu qui regroupe les thérapeutes dont il peut avoir besoin est bien connu, c'est le très beau projet de la maison de santé, lancé en 2007 par l'état. 

Nous avons d'ailleurs la chance d'en avoir plusieurs sur nos communes. 

 

Le "bémol" c'est que ces structures ne sont pas ouvertes à tous les thérapeutes. 

Ici, le projet étant privé, il est ouvert à tous. 

Le patient aura donc les mêmes avantages que dans une maison de santé : accès PMR (personne à mobilité réduite), parking, salle d'attente, accueil etc... 

Mais, il aura aussi la possibilité d'avoir accès à d'autres professionnels, dit "non professionnels de santé" : ostéopathes, naturopathes, réflexologues ou autres... 

L'intérêt pour les thérapeutes

Pour le thérapeute, c'est l'approche pluridisciplinaire, autour de valeurs fortes centrées sur le patient, qui est le plus stimulant. 

Souvent seul, le praticien libéral est surtout trop souvent isolé. 

 

Ce projet, c'est la chance de participer à la santé et au bien être du patient à plusieurs. C'est partager des pauses, des réunions, des expériences comme des formations. 

 

C'est aussi tous les avantages logistiques et administratifs liés à la structure partagée : des loyers très attractifs (qui peuvent être partagés sur la semaine, la journée) au normes PMR, une salle de pause partagée, une section complète (et un nombre de pages conséquent au besoin) sur ce site, avec une communication à destination des patients, avec différentes possibilités comme la prise de RDV en ligne, le parking, etc. 

 

Pour tous, c'est adhérer à l'association "maison du patient", qui sera partenaire de nombreuses autres associations pour faire vivre le projet comme notre campagne. C'est ainsi que chaque thérapeute pourra s'approprier le projet.  

Le projet vous intéresse ?

Bien sûr, tout thérapeute est le bienvenu, quel qu'il soit, à partir du moment où il adhère au projet et qu'il soutient une approche thérapeutique patient centrée (alliance thérapeutique).  

Ensuite, malgré de très bons professionnels juste à côté, nous manquons de kinésithérapeutes dans la région, et l'alliance kiné/ostéo est très intéressante pour le patient. Mes formations autour de la périnatalité me pousse aussi vers une alliance avec une sage-femme. Comme les alliances avec un(e) psy-chothérapeute-chologue, psychomotricien(ne), ergothérapeute, podologue, infirmier(e) et même médecin! 

Encore une fois, d'autres thérapeutes, souvent dit moins "conventionnels", sont justement les bienvenus sur ce projet : réflexologue, naturopathe, magnétiseur, iridologue, etc... 

 

C'est l'adhésion à l'alliance thérapeutique et l'approche patient centrée qui fera de ce projet un projet commun, partagé, qui réunira des thérapeutes de tous horizons autour du patient, permettant à nos différences de s'effacer, dans l'intérêt du patient.

Ostéopathes, Psychologues, Hypnothérapeute, Ergothérapeute, Réflexologue, Naturopathe, Kinésiologue, Rebouteux

L'ostéopathie pour les adolescents

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site référencé sur Annuaire-sante-bien-etre.fr

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.